10 règles pour faire du vélo dans la ville: de la mauvaise direction à l’utilisation de voies préférentielles

Ppour affronter la circulation urbaine avec votre vélo en toute sécurité vous devez connaître le code de la route et toujours garder à l’esprit certaines règles de base.

Faire du vélo dans la ville? C’est la révolution! Depuis des années, les pays d’Europe du Nord transmettent l’idée de mobilité à faible impact environnemental comme philosophie de vie. Créer un système durable et penser à un avenir différent au niveau urbain représente un tournant, pour le smog mais pas seulement …

Nous pourrions diminuer le niveau de décibels émis, augmenter la possibilité d’atteindre les lieux d’intérêt en moins de temps en évitant les embouteillages, avoir des avantages sur notre corps et notre esprit. Là vélo c’est le moyen durable par excellence et pour ceux qui vivent dans les centres-villes, il peut vraiment faire la différence. Cependant, certaines précautions sont indispensables. Voici 10 points de base à mémoriser.

1. Roulez en toute sécurité

Casque de protection, cette inconnue: on a tendance à la considérer comme inutile et on se limite souvent à la proposer aux plus petits, au contraire pour ceux qui utilisent le vélo, surtout comme moyen de déplacement habituel, c’est l’achat à faire … immédiatement!

Selon la loi, chaque vélo doit alors être équipé feu arrière rouge, réflecteur arrière rouge, lumière avant blanche ou jaune, cloche et Créflecteurs jaunes à appliquer sur les rayons et les pédales. De plus, il peut être très utile pour la sécurité de ceux qui pédalent d’en installer un Miroir à main afin d’améliorer la vue.

le gilet réfléchissant c’est l’autre objet à garder toujours avec soi: il doit être porté d’une demi-heure après le coucher du soleil à une demi-heure avant le lever du soleil sur toutes les routes de banlieue et dans les tunnels, même ceux présents en ville. Au lieu de cela, lorsque vous portez des vêtements susceptibles de se prendre, utilisez-en un simple pince à linge fixer le tissu pour qu’il adhère à la cheville.

Aimez-vous écouter de la musique? Le faire à vélo peut avoir des conséquences dangereuses même si nous prenons souvent cette habitude à la légère. Les écouteurs et les écouteurs sont à éviter car, associés au volume sonore élevé de ce que vous écoutez, ils vous empêchent d’entendre les bruits de la circulation: une véritable barrière isolante qui augmente les risques d’accidents inattendus.

2. N’oubliez pas que le corps est un moyen de communication

Bras tendu vers la droite pour indiquer que vous voulez tourner à droite, bras tendu vers la gauche tourner à gauche. Gardez les mains libres et … utilisez-les pour tenir le guidon! Il est important de pouvoir effectuer tous les mouvements sans entrave et d’avoir la vue la plus large possible, afin d’effectuer rapidement toute manœuvre nécessaire.

Les bras peuvent être utiles pour soidire aux automobilistes vos intentions, pour cela, il est préférable de laisser chaque objet dans votre poche. Alternativement, vous pouvez acheter un petit sac à monter sur le cadre ou derrière le siège.

Soit dit en passant, lorsque vous pédalez et êtes sur le point de changer de direction, n’oubliez pas de lentilles de contact: rencontrer le regard de quelqu’un comme vous plongé dans la circulation est un moyen de faire attention, regarder et être vu.

3. Gardez toujours votre attention haute!

Aux feux de circulation, lorsque vous roulez sur la route, lorsque vous changez de direction … ce n’est pas seulement vous! Il est essentiel de faire attention à ce qui se passe autour de vous, d’autant plus qu’en ville le scénario peut changer rapidement.

Les stimuli sont nombreux … ainsi que les obstacles, du dépassement à droite (hors la loi!) Des scooters aux manœuvres à la limite des voitures. Voici une excellente raison pour éviter le téléphone portable pendant que vous pédalez.

La distraction est une fatalité de quelques secondes: maintenir une concentration élevée sauve des vies. N’oubliez pas de toujours regarder voitures garées sur les bords de droite: une porte qui s’ouvre brusquement peut devenir la cause d’un accident désagréable.

4. Les vélos peuvent-ils aller dans la mauvaise direction?

Attention, vous ne pouvez pas entrer direction inverse: il est normalement interdit. Il y a des domaines où cela est possible, mais cela dépend de résolutions spécifiques des municipalités.

Des tests effectués dans d’autres pays européens auraient montré que pédaler dans le sens inverse du déplacement n’augmenterait pas le risque d’accidents, en effet, souvent pour ceux qui font du vélo, ce sont des solutions qui facilitent les déplacements.

Mais si c’est interdit c’est interdit! Quiconque conduit dans la mauvaise direction aujourd’hui, en voiture ou à vélo, est soumis à une bien qui peut aller de 163 à 651 euros.

5. Combien d’espace y a-t-il entre vous et le trottoir?

Nous avons tendance à nous sentir plus en sécurité lorsque nous nous abritons à la distance minimale du trottoir, cependant … ce n’est pas une bonne idée! Laisser à au moins 1 mètre entre votre trajectoire et la limite de la route.

Pédaler trop près du bord risque de vous enlever marge de manœuvre. Au contraire, avoir suffisamment d’espace entre le vélo et le trottoir augmentera votre sécurité lorsque les voitures se tiennent côte à côte et dépassent.

6. En groupe, oui, mais en fichier unique

Pédaler en groupeou c’est bien, mais cela peut devenir l’un des plus grands dangers pour ceux qui font du vélo. Ne jamais rejoindre plus de deux personnes. Bien que discuter soit amusant, résistez à la tentation de faire équipe.

L’une des erreurs les plus courantes est l’habitude des cyclistes de profitez de la route libre se tenir côte à côte et envahir le centre de la route. Le problème est que vous ne pouvez pas savoir si un conducteur est sur le point de sortir d’une courbe ou de se placer derrière vous à pleine vitesse. Ne risquez pas!

7. Les voies peuvent-elles être utilisées?

En vertu du droit de l’UE, réglementé par la Communauté européenne, où il n’y a pas de sentiers réservés aux vélos, les cyclistes ont droit d’utiliser les voies préférentielles réservé à d’autres véhicules, tels que les bus et les taxis, si disponibles.

Par ailleurs, les mesures du «décret de relance» de mai 2020, qui souhaite encourager de nouvelles habitudes liées à des moyens de transport plus durables, prévoit l’introduction du concept de voie cyclable. De quoi s’agit-il? Fondamentalement, un espace réservé aux vélos sur le côté droit de la route, qui sera indiqué par une bande blanche discontinue, qui peut être traversée et est utilisée pour un usage mixte.

8. Aux feux, mieux vaut rester devant

Jamais entendu parler de « maison avancée« ? C’est une ligne d’arrêt pour les vélos en position avancée par rapport à l’arrêt des autres véhicules. Cette bande d’espace près d’un passage à niveau qui permet aux vélos d’avancer par rapport à la position des voitures.

Dans certains pays européens, comme le Royaume-Uni, c’est déjà une réalité, en Italie c’est l’un des modifications au code de la route proposé par le «décret de relance», article 232, paragraphe 3 lettre B. En attendant, cependant, si vous pouvez le faire sans risque, mettez-vous en avant.

9. Il est important de rechercher les bons chemins

Il y a un piste cyclable? Utilise le! Il n’y a? Rechercher quand même itinéraires alternatifs aux routes très fréquentées. À moins que ce soit le seul itinéraire disponible, éviter une route trop fréquentée n’est pas seulement un avantage pour votre sécurité, mais il vous aidera à apprécier le vélo en le transformant en un moyen de transport et un style de vie.

Changer de route vous permettra également d’aller physiquement découvrir la ville et voyez l’endroit où vous vivez ou travaillez avec de nouveaux yeux. Une sorte d’entraînement à la curiosité.

10. L’entretien est essentiel

N’oubliez jamais de donner aux deux roues avec lesquelles vous traitez le trafic tous les jours tout le soin dont il a besoin. Par exemple, continuez à vérifier feux de position est roues. Avoir une pompe avec vous pour gonfler les pneus et le kit de crevaison peut être décisif.

Vous avez monté le poubelle? L’adaptation d’un coffret, par exemple en plastique ou en bois, avec la fonction d’un panier de rangement vous permettra de transporter en toute sécurité des objets et des courses. Une façon de transformer votre vélo en fidèle compagnon de voyage de vos mouvements quotidiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *