window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-10249691-23'); class="post-template-default single single-post postid-5768 single-format-standard custom-background wp-custom-logo">

10 variétés de potiron : à chacune sa recette

Léger mais savoureux et riche en substances bénéfiques, le citrouille fait partie des symboles incontestés de la saison d’automne et d’hiver. Il se prête à la préparation des recettes les plus variées, mais il est également important de choisir la bonne. Car la citrouille, en réalité, est un univers à découvrir. Il y a environ 500 variétés, attribuable à 15 espèces différentes, et une petite partie (une dizaine) n’est pas comestible. Voici un aperçu des cultivars les plus connus et quelques conseils à ne pas manquer.

  1. Zucca Hokkaido. Comme son nom l’indique, il est natif de l’île di Hokkaido, Japon. La forme rappelle l’oignon, l’orange intense de la peau attire immédiatement l’attention. La saveur rappelle la châtaignes et le nuits. Elle est également cultivée sans problème en Italie et son poids maximum s’établit généralement à 2 kg. La soupe d’Hokkaido est surtout utilisée pour la préparation de risottos et de soupes : ici une recette qui donne beaucoup de satisfaction.
  2. citrouille napolitaine. Difficile de le confondre, tant il est. Là peler Et lisse et mince, de couleur verte. La pulpe tend vers le rouge, avec une saveur douce mais aussi musquée. Malheureusement, les récoltes sont en baisse constante, ce n’est pas du tout une bonne nouvelle et se dépense dans un renversement de tendance. Il est excellent simplement cuit au four, mais il se prête aussi très bien à la création de diverses entrées.
  3. Courge butternut. C’est une citrouille en retard, la récolte a lieu entre novembre et février. On le reconnaît à sa forme de poire oblongue. La pulpe est tendre et a un bon gout mais pas trop, avec un arrière-goût de noisette. La courge musquée est idéale pour soupes et le velouté, mais il donne probablement le meilleur de lui-même en matière de flan.
  4. Citrouille Délica. Il a des origines japonaises mais c’est parmi les variétés les plus courantes en Italie. Rond, un peu aplati, il se reconnaît aussi à la peau vert foncé/brun et à la pulpe jaune, compacte et sèche. Beaucoup le choisissent pour la garniture de tortelli et de cappellacci, mais aussi frit c’est un chef-d’œuvre. Pas seulement. Compte tenu de son goût très sucré, le Delica est le joker de plusieurs… desserts. Vous ne pouvez pas ne pas essayer ce cheesecake sans cuisson !
  5. Citrouille de Mantoue. En raison de sa forme très particulière, il est également connu sous le nom de Chapeau du prêtre. Et, bien sûr, c’est l’un des fleurons de Mantoue. D’autres signes distinctifs sont la peau verte avec de légères stries et la pulpe jaune orangé, peu fibreuse et très sucrée. Il est obligatoire de l’utiliser pour les tortelli, mais nous recommandons également de le couper en tranches et de le cuire au four, puis de l’assaisonner avec des épices et de l’huile d’olive extra vierge.
  6. Citrouille Marina di Chioggia. À première vue, il peut faire une certaine impression, car il est grand et a un peler vert foncé parsemé de grumeaux. En réalité, cependant, cette citrouille est une un vrai délice. La pâte, épaisse et d’un jaune profond, est sucrée au bon endroit. Et sa saveur équilibrée et délicate le rend parfait pour des dizaines de recettes différentes. Il peut être cuit, bouilli, mijoté, utilisé pour les soupes, les crèmes, les soupes et les risottos. Beaucoup l’aiment même cru, à l’apéritif ou en salade. Voulez-vous élever la barre? Voici comment faire des gnocchis à la citrouille.
  7. Potiron rond de la vallée du Pô. Vient deAmérique, mais il est défini comme tel car il s’est très bien adapté au climat de Terrain plat Padana et là, en effet, ils le cultivent en grande quantité. La peau est lisse, jaune-vert, avec des côtes très prononcées. La pulpe est orange et consistante, avec une saveur dolce. La citrouille ronde Padana est la variété la plus appropriée pour la préparation de confitures e mostarde.
  8. Coupe de fer Zucca. L’apparence est très similaire à celle de la Delica, mais cette citrouille est plus tardive et encore plus lourd: il peut aussi atteindre 3kg environ. La peau est vert foncé, la pulpe est orange, très ferme et sensiblement sucrée. La courge Iron Cup est très appréciée pour ses Polyvalence: frit est à ne pas manquer, mijoté ou cuit au four est la réalisation de l’alliance du goût et de la légèreté. Même en garniture de raviolis, il mérite une promotion haut de gamme. Et puis voici un régal pour l’automne, le flan potiron et ricotta.
  9. Turban Citrouille. Cette citrouille est comme divisée en deux : la partie supérieur il est large, arrondi, de couleur rouge orangé ; cette inférieur il est blanchâtre, dans certains cas avec des parties orangées ou verdâtres, et plus petit. L’ensemble se souvient, en effet, d’un visage et la coiffe orientale typique. Mais à y regarder de plus près, cette citrouille ressemble aussi à un champignon. Il est souvent utilisé à des fins ornemental, cependant, il a aussi bon goût. Vous cherchez une idée originale ? Nous vous le donnons.
  10. Beretta citrouille de Plaisance. Il a plus que quelque chose en commun avec la cantonnière. Et comme le Mantouan, il est parfait pour la préparation de tortelli. Sa pulpe jaune orangé, compacte et sans fibre, au goût très sucré, est cependant également idéale pour les risottos et bien d’autres entrées, ainsi que pour les flans. Envie d’un plat délicieux et consistant, très satisfaisant ? Cette parmigiana est pour vous.