Bruno Barbieri vert : « J’abandonne la voiture et je cuisine selon la nature »
Bruno Barbieri vert : « J’abandonne la voiture et je cuisine selon la nature »

"Si aujourd'hui j'ai la chance de pouvoir choisir ce que je veux faire, c'est parce que je l'ai mérité." Chef, personnalité de la télévision, animateur, acteur, Bruno Barbier ne cesse de surprendre et de réaliser de nouveaux projets. Tournage de la nouvelle édition de 4 Hôtelqui sera diffusé en juin, vient de se terminer et est déjà sur le plateau de la nouvelle édition de Chef cuisinier, prévue pour l'automne prochain. Pendant ce temps, après avoir été protagoniste d'un film indépendant Sosie - la vie des autres, Barbieri revient avec un nouveau livre intitulé Cuisinez avec moi ! (Realize Networks), disponible sur le site dédié du chef.

Le concept derrière ce travail est simple, il faut réapprendre à manger au rythme des saisons, en respectant notre planète. Un livre qui reflète une conscience écologique profondeet qui, en proposant un menu différent pour chaque mois, privilégie la succession des ingrédients parallèlement au tour des saisons.

Un nouveau livre avec une saveur ancienne

« Je me remettrai à l'écriture dans quelques instants », dit le chef, « avec un livre qui ressemble à un livre d'une autre époque. La saisonnalité est la clé. Pourquoi mange-t-on des fraises en décembre et des concombres en janvier ? C'est faux. Nous devons recommencer à manger comme avant, suivant les rythmes de la nature. Si nous ne recommençons pas à faire cela dans notre vie, c'est fini. Dans tous les programmes auxquels je participe, nous accordons une grande attention à la gestion des déchets, du plastique et du papier. Notre planète se meurt. J'étais en mer il y a peu de temps et je réfléchissais à la façon dont nous la gâchons : à voir comment nous la salissons, on ne peut s'empêcher de se demander où nous allons. J'ai fait des choix précis dans ce sens : Je n'ai même plus de voiture, j'utilise des moyens alternatifs pour me déplacer. Mais je le fais simplement parce que je veux aller bien. Ici, le livre est né de là, de volonté de se sentir bien: en écrivant un menu chaque mois vous proposez une idée. Ce sont des idées, qui ne doivent pas rester sur le papier, mais être concoctées ». Sans craindre que ses idées soient retravaillées par les utilisateurs du livre, bien au contraire : Barbieri veut justement ceci : « J'aimerais que tout le monde change ces idées. Les grands chefs empruntent aussi des idées aux autres. Même les maîtres de la mode : ce n'est pas comme si un grand créateur se réveillait un matin avec une robe toute faite. Il part d'une idée, de quelque chose qu'il a vu ou perçu ».