Combien ces Français nous aiment!

Une fois de plus, les Français montrent un grand amour pour l’Italie (football à part).
C’est depuis que Caterina de ‘Medici a amené les fourchettes (et un peu de civilisation) à la table à la cour de son mari Henri II, qu’on la regarde un peu comme ça, mais l’amour demeure. Et comment. Soi Yannick Alléno, chef multi-étoilé du Pavillon Ledoyen, le restaurant trois étoiles à Paris, a été repéré à Forte dei Marmi, de nombreuses bouteilles de Dom Pérignon ces jours-ci un Corsaire. La maison a choisi l’île pour lancer la nouvelle cuvée Dom Pérignon Vintage 2010. Et il a choisi Aurora, l’un des restaurants emblématiques à quelques pas de la place, pour l’occasion «habillé» de noir, réalisé avec grâce et élégance par Mia D’Alessio, troisième génération de propriétaires.
Tellement beau pizzas à l’eau (ils les appellent ainsi) bienvenue, farine, un peu de levure, eau (justement), mozzarella de rêve, piment et basilic et divers accords pizza et champagne spécialement conçu par le chef Franco Aversa. Mémorables les deux versions avec burrata et carpaccio de crevettes au zeste de citron et l’autre, à l’oeuf, au caviar et à la feuille d’or.

Pratiquement le bonheur. Et si le vin exprime toute la délicieuse fraîcheur et un parfait équilibre entre générosité et acidité (bon chez Vincent Chaperon, le chef de cave de la maison), l’idée que les bulles et la pizza sont une parfaite combinaison consolidée. En plus d’une émeute de babas servis en fin de dîner.

Un autre signe d’amour sans équivoque entre la France et l’Italie est le nouveau pop up store Dior al Riccio Restaurant & Beach Club del Capri Palace Jumeirah, la seule étoile Michelin au monde dotée d’un club balnéaire. Parmi les spaghettis aux oursins et au poisson cru, vous pourrez admirer la collection ad hoc Dior J’adior Capri, des sacs, des costumes à porter dans les cabines aménagées dans le style de la maison.


Ne partez pas sans vous arrêter quelques minutes dans la salle des tentations avec toutes les douceurs possibles de l’île et de la côte.
Que l’attente ne soit pas trop longue, sinon bye bye essayer le costume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *