window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-10249691-23'); class="post-template-default single single-post postid-8675 single-format-standard custom-background wp-custom-logo">

Cuisine palestinienne : 10 plats palestiniens incontournables

La Palestine est une zone de la région de la Méditerranée orientale, comprenant des parties de l’Israël contemporain, les territoires palestiniens de la bande de Gaza (le long de la côte de la mer Méditerranée) et la Cisjordanie (à l’ouest du Jourdain). La région est considérée comme une terre sainte dans trois des plus grandes religions du monde : le christianisme, l’islam et le judaïsme.

La population de la Palestine est composée de différentes ethnies, dont des Arabes (86%), des Juifs (13%) et d’autres. La nourriture palestinienne comprend des plats couramment consommés par les Palestiniens, que ce soit en Palestine, en Israël, en Jordanie, dans les camps de réfugiés des pays voisins ou par la diaspora palestinienne.

Plats palestiniens les plus populaires

La cuisine palestinienne est une combinaison parfaite des cuisines des civilisations qui se sont installées dans la région au fil des ans. Cependant, les méthodes de cuisson, les recettes et les ingrédients impliqués dépendent généralement du climat, de la tradition et de l’emplacement de la région particulière.

Les aliments de base de la cuisine palestinienne comprennent le riz (y compris les plats contenant du riz), le houmous et les falafels. Parmi les autres plats les plus appréciés, citons les feuilles de vigne et la purée de légumes (remplie de riz et de viande hachée) et la maqlouba.

Voici quelques-uns des plats traditionnels palestiniens incontournables.

Hoummous

Hoummous

Le houmous est une trempette populaire du Moyen-Orient préparée avec des pois chiches, du tahini, du jus de citron, de l’ail, du sel, du paprika et de l’huile d’olive. Il regorge de fibres et de protéines et est un aliment de base dans les cuisines palestinienne, moyen-orientale et méditerranéenne.

Le houmous est généralement servi avec du pain pita, des brochettes, du poulet, des salades, des frites et des roulés de falafel. Bien que l’origine exacte du houmous soit encore inconnue, on pense qu’il est consommé au Moyen-Orient depuis des milliers d’années. Outre les Palestiniens, on peut voir des personnes au Liban, en Jordanie, en Syrie et en Égypte profiter de ce plongeon.

Shakshuka

Shakshuka

Shakshuka est un plat principalement préparé à base d’œufs pochés et de tomates. Les autres ingrédients comprennent les oignons, l’ail et de nombreuses épices différentes. Beaucoup de gens ajoutent également des légumes de leur choix pour le rendre plus copieux.

Shakshuka se traduit par « un mélange » en anglais. Aujourd’hui, on peut trouver de nombreuses variantes de ce plat, certaines d’entre elles ajoutant également de la feta ou du fromage de chèvre. Généralement consommé au petit-déjeuner, c’est un plat typique d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

Falafel

Falafel

Le falafel est une boule frite ou un beignet en forme de galette généralement préparé avec des pois chiches moulus. Les autres ingrédients comprennent les feuilles de coriandre, le cumin, les feuilles de persil et la farine. Plusieurs sortes d’épices et d’herbes sont également ajoutées à ce plat pour le rendre plus savoureux.

Généralement consommés au petit-déjeuner ou au déjeuner, les falafels sont considérés comme rassasiants et nutritifs. On peut les trouver vendus presque partout en Palestine à des prix très bas. Il existe de nombreuses variantes de ce plat. Certains utilisent des fèves au lieu des pois chiches et certaines recettes incluent les deux.

Musakhan

Musakhan

Musakhan est un plat préparé avec du poulet rôti, du sumac aromatique et quelques autres épices. Il est généralement servi avec un pain plat aux oignons caramélisés. Ce plat est considéré comme un plat réconfortant parfait dans la région.

Le musakhan était traditionnellement consommé lors de la récolte des olives en octobre ou novembre. Il était considéré comme un plat de base pour célébrer la saison de pressage de l’huile d’olive. Cependant, aujourd’hui, le musakhan est consommé tout au long de l’année lors des réunions de famille et plus encore.

inversement

inversement

La maqluba est un plat traditionnel préparé avec du riz, des légumes frits (y compris des tomates frites, des pommes de terre, du chou-fleur et des aubergines) et de la viande (comme du poulet ou de l’agneau).

Tous les ingrédients sont transférés dans un pot et placés en couches. Le pot entier est ensuite retourné à l’envers pendant le temps de service.

Le nom maqluba signifie littéralement « à l’envers ». Plusieurs sortes d’épices sont également ajoutées au plat pour rehausser son goût. Il existe également de nombreuses variantes de maqluba qui n’incluent pas de viande, ce qui en fait un aliment végétarien.

Le maqluba est généralement garni de pignons de pin et de persil frais haché. Parfois, il est également accompagné d’une salade et d’un yaourt frais. On voit souvent les gens le cuisiner pour les fêtes et les grands rassemblements. Outre les Palestiniens, on peut également voir des personnes en Irak, au Liban, en Jordanie et en Syrie consommer ce plat.

Makdous

Le makdous est un plat préparé à partir de petites aubergines blanchies, salées puis farcies d’un mélange de noix concassées, d’ail et de piment. Les aubergines farcies sont ensuite conservées pour mariner dans de l’huile d’olive et enfin fermentées en bocal.

Le makdous est généralement consommé au petit-déjeuner, mais on peut aussi le manger en mezzé au dîner. Souvent, les gens peuvent être vus le consommer comme collation ou l’utiliser comme plat d’accompagnement pour d’autres plats principaux. On peut également l’utiliser comme farce pour les sandwichs et les wraps.

Pour que le makdous reste bon pendant au moins un an, il est important de le conserver dans un récipient hermétique, entièrement recouvert d’huile.

Mujadara

Mujadara

Mujaddara est un plat en couches préparé avec des lentilles et du riz comme base, suivis d’oignons caramélisés placés sur le dessus. Plusieurs sauces crémeuses ou piquantes sont également ajoutées pour donner du piquant au plat.

Mujaddara est consommé à travers le Moyen-Orient sous différentes formes et est généralement à bas prix. Ce plat principal sain, savoureux et copieux est généralement accompagné d’une salade et d’une sauce au yogourt, au houmous ou au tahini.

Il existe également de nombreuses variantes de ce plat en fonction de la région dans laquelle il est préparé et des ingrédients impliqués.

Kunāfah

Kunāfah

Le kunāfah est un plat sucré traditionnel du Moyen-Orient préparé à l’aide d’une pâte filée connue sous le nom de kataifi. Le kataifi est immergé dans un sirop sucré à base de sucre appelé attar et est ensuite recouvert de fromage. Le fromage peut également être remplacé par un autre ingrédient comme la crème caillée, la pistache ou les noix, selon la région.

On peut trouver différentes variantes de ce dessert dans des pays comme la Turquie, la Grèce et les Balkans.

Ascenseur Mahshi

Le Mahshi Lift est un plat préparé à base de navets farcis au sumac. Les autres ingrédients comprennent le bœuf, le riz, le navet, la pâte de tamarin et différentes épices comme le poivre noir, la cardamome, la cannelle et les clous de girofle.

Le riz est trempé dans de l’eau chaude, combiné avec du bœuf et aromatisé avec plusieurs épices. Les navets sont évidés et frits, puis le mélange de riz et de viande est rempli à l’intérieur. Le navet farci est ensuite mijoté dans un mélange de sumac, de pâte de tamarin et de pulpe de navet.

Le plat est originaire de la région d’Hébron en Palestine. Il est suggéré de consommer les navets farcis avec du yogourt et des tranches de citron ou de lime en accompagnement.

Soudjouk

recette saucisse sujuk

Sujuk est une saucisse sèche et épicée consommée dans les pays du Moyen-Orient. Il est généralement composé de viande de bœuf, d’agneau ou de cheval. Il est le plus souvent consommé au petit-déjeuner où il est coupé en tranches, un peu comme le salami et mangé avec des œufs au plat.

Partager sur les réseaux sociaux :