Cuisine roumaine : 10 plats traditionnels roumains à ne pas manquer
Cuisine roumaine : 10 plats traditionnels roumains à ne pas manquer

La Roumanie est le plus grand des pays des Balkans, avec un littoral sur la mer Noire et la chaîne de montagnes des Carpates qui abrite l'une des plus grandes forêts intactes d'Europe. La Roumanie a fait partie de plusieurs empires au cours de son histoire, notamment l'empire romain, l'empire ottoman et l'empire austro-hongrois. Il est également devenu communiste après la Seconde Guerre mondiale jusqu'à la fin des années 1980.

Plats roumains les plus populaires

La cuisine roumaine reflète son histoire colorée et les influences des empires passés sont évidentes, en particulier de la culture turque, grecque et russe, mais elle conserve toujours son propre caractère unique. Les aliments de base de la cuisine roumaine comprennent le porc, le fromage et le chou qui sont les trois principaux aliments produits en Roumanie.

La principale religion du pays est celle de l'Église orthodoxe orientale roumaine, une quantité importante de la cuisine roumaine est influencée par la religion. Par exemple, il est courant de jeûner pendant les fêtes religieuses où il est interdit de manger de la viande. Ainsi, de nombreux plats roumains populaires ont des versions végétariennes ainsi que des versions à base de viande.

Rouleaux de chou

farci

Le Sarmale est considéré comme le plat national de la Roumanie. Il est fait de chou aigre farci de porc haché, de riz, d'oignons et d'épices, bouilli pendant des heures dans une sauce à base de tomate. On pense qu'elle est née il y a plus de 2 000 ans, la sarmale est aujourd'hui un incontournable de la cuisine roumaine et est souvent servie lors d'occasions spéciales, telles que les mariages, Noël et le jour de l'An.

Les familles roumaines ont leur propre recette de sarmale qui se transmet de génération en génération. Certaines recettes traditionnelles contiennent de la viande, tandis que d'autres sont végétariennes ou végétaliennes. Certaines régions de Roumanie peuvent utiliser des feuilles de vigne au lieu du chou pour rouler la garniture.

Il y a un soupçon de vinaigre dans les feuilles de chou imbibées de saumure, le porc haché assaisonné rendant la sarmale juteuse et savoureuse. La sarmale peut être servie seule ou accompagnée de pommes de terre bouillies.

Polenta

Polenta

Mămăligă est une bouillie à base de farine de maïs jaune traditionnelle roumaine. C'est un plat simple composé de farine de maïs, d'eau ou de lait, de beurre et de sel. Mămăligă peut être servi liquide sous forme de bouillie, cuit au four comme un gâteau salé ou roulé en boules farcies au fromage et grillé.

Considérée à l'origine comme un aliment paysan, la mămăligă est aujourd'hui un aliment de base en Roumanie. Ce plat est souvent servi en accompagnement de sarmale, mais peut également être servi avec de la crème sure et du fromage.

Mămăligă est servi pour le petit-déjeuner, le déjeuner ou le dîner et peut être un repas autonome ou un plat d'accompagnement. Il peut aussi être imbibé de sirop et servi en dessert sucré.

Mici (rouleaux de viande hachée grillés)

Mici (rouleaux de viande hachée grillés)

Les mici sont un célèbre aliment de rue roumain que l'on trouve souvent sur les marchés et les barbecues. Ils sont faits de viande hachée, comme du bœuf ou de l'agneau, mélangée à des épices et grillée à la flamme. Mici se traduit par "petit" ou "petit", on pense qu'ils sont inspirés de la cuisine turque.

Les mici sont juteux à l'intérieur et croustillants à l'extérieur, généralement servis avec du pain et des sauces comme la moutarde. Ils peuvent être faits de viande hachée de porc, de bœuf ou d'agneau, ou d'une combinaison de ceux-ci.

On pense que les Mici sont nés dans les années 1800, où un chef de pub aurait manqué de boyau de saucisse et aurait grillé la garniture de saucisse directement sur la flamme. Ils sont devenus populaires instantanément et sont maintenant appréciés dans toute la Roumanie à ce jour.

Aumône de porc

Aumône de porc

Pomana Porcului vient d'une tradition roumaine d'abattage d'un cochon en hiver. Cela se passe traditionnellement le 20 décembre, connu comme le jour de Saint Ignace, la peau, les abats et la viande de porc sont ensuite utilisés dans une variété de plats pendant la période des fêtes pour nourrir la famille, les amis et les voisins.

Pomana Porcului contient généralement les côtes, le cou et la cuisse du porc. La viande de porc fraîche est frite dans sa propre graisse, créant un plat riche et charnu. Cette nourriture réconfortante d'hiver est généralement servie avec des cornichons roumains.

Jambières

Jambières

Egalement issu du sacrifice du cochon le jour de la Saint Ignace, le Jumări est une entrée salée et croustillante à base de poitrine de porc frite ou de couenne de porc dans de la graisse de porc. Ceci est servi juste après la friture avec un côté d'oignons crus et un verre d'eau-de-vie de prune.

Jumări peut être assaisonné avec du paprika pour lui donner un peu plus de saveur, ce qui en fait une collation ou un apéritif délicieux et croustillant au moment de Noël.

Soupe de ventre (soupe aux tripes)

Soupe de ventre (soupe aux tripes)

Ciorbă de burtă est une soupe de tripes de boeuf, faite avec des légumes et des os pour donner un goût riche et velouté. Les cuisses de bœuf et de porc sont bouillies pendant des heures avec le bouillon pour obtenir la saveur complexe de cette soupe.

Facilement reconnaissable à sa couleur jaune vif, Ciorbă de burtă est un plat simple avec une saveur aigre et crémeuse. L'onctuosité de la ciorbă de burtă est due à la crème sure roumaine, smântână.

Influencé par la Turquie, le ciorbă de burtă a été adapté par les Roumains au fil des ans et est maintenant considéré comme un aliment réconfortant et un remède contre la gueule de bois ! «Ciorbă» signifie soupe en roumain et «de burtă» se traduit par «ventre» en raison de l'un des principaux ingrédients étant l'estomac de vache, connu sous le nom de tripes.

Honey Drob (Agneau Haggis)

Honey Drob (Agneau Haggis)

Drob de miel est un haggis d'agneau roumain contenant des œufs durs. Ce plat semblable à un pain de viande est composé d'abats d'agneau, d'oignons, d'œufs et d'herbes cuits ensemble pour former un pain.

Drob de miel est traditionnellement servi à Pâques, le plat est servi froid avec une salade en accompagnement ou en apéritif. Aujourd'hui, vous pouvez trouver d'autres versions moins traditionnelles de ce plat à base de poulet, ou même une version végétarienne.

Cozonac (Pain Sucré)

Cozonac (Pain Sucré)

Le cozonac est un pain sucré composé de tourbillons de noix, de graines de pavot ou de délice turc qui traversent la pâte. Ceci est considéré comme un régal spécial en Roumanie et est généralement servi pour Pâques, ainsi que pour d'autres grandes fêtes comme Noël.

Des pains similaires se trouvent dans d'autres pays d'Europe de l'Est; on pense que la recette est originaire de l'Égypte ancienne et a été progressivement adaptée légèrement différemment dans chaque pays. La pâte de Cozonac a une texture similaire à la brioche française.

En Roumanie, il existe de nombreuses variantes de cozonac, la simple pâte sucrée étant combinée avec différentes garnitures ou arômes, tels que le zeste de citron ou le rhum.

Beignets

Beignets

Papanași est un beignet sucré frit et recouvert de crème sure et de confiture. La pâte à beignet est traditionnellement faite avec du fromage cottage sucré, ce qui leur donne une consistance dense qui les rend légèrement plus lourds et moins sucrés que les beignets occidentaux.

Papanași est originaire du nord de la Roumanie. On pense qu'ils ont été introduits par l'empire austro-hongrois ; le nom papanași vient du mot latin 'papa' ou 'pappa', qui signifie 'nourriture pour enfants'.

La pâte est plus souvent frite, mais peut également être bouillie. Papanași est traditionnellement servi avec de la confiture de myrtilles, mais d'autres confitures peuvent également être utilisées.

Quenelles de prunes

Quenelles de prunes

Les raviolis aux prunes sont un dessert traditionnel en Roumanie, composé de prunes entourées d'une pâte à base de pomme de terre. La pâte est légèrement bouillie, semblable aux gnocchis, puis roulée dans une chapelure sucrée à la cannelle.

Originaires de Transylvanie, les raviolis aux prunes sont servis à l'automne lorsque les prunes sont de saison en Roumanie. Cette gâterie sucrée a un goût léger et juteux et peut être servie seule ou avec de la confiture et de la crème sure.

Partager sur les réseaux sociaux :