La récolte 2021 commence à Franciacorta
La récolte 2021 commence à Franciacorta

La récolte 2021 a commencé à Franciacorta: voici à quoi s'attendre après les événements météorologiques de cette saison

Le 16 août, Franciacorta a commencé la récolte, à partir des vignobles du versant sud du Monte Orfano, où la récolte de Chardonnay, Pinot Nero et Pinot Bianco est toujours plus précoce que dans les zones plus centrales, grâce au microclimat particulier qui les distingue .

« La campagne 2021 a commencé en montée avec une petite gelée en avril et s'est terminée avec quelques difficultés par un orage de grêle fin juillet, événements qui ont également ralenti le début des vendanges et repoussé les vendanges d'environ une semaine par rapport à 2020 » - commente-t-il Francesco Franzini, vice-président du Consortium Franciacorta avec délégation technique.

Franciacorta : à quoi ressemblera la récolte 2021 ?

Le bourgeonnant cette année a eu lieu au cours de la première décennie de avril, comme cela s'est produit en 2020. Dans cette période, pendant les nuits entre le 6.7 et le 8 avril 2021, une gelée printanière s'est produite à Franciacorta qui a causé des dégâts modérés et un ralentissement du développement de la vigne dans plusieurs régions, malgré le mois a été caractérisé dans le jours précédents par des températures assez élevées qui ont induit un bon développement des bourgeons.

Au cours du mois de mai, les températures plutôt douces et les pluies abondantes (13 jours de pluie), concentrées principalement dans les semaines centrales du mois, ont sans doute maintenu l'alerte élevée quant à la défense phytosanitaire pour contenir les attaques pathogènes (notamment du mildiou) qui à cette étape du cycle peut être particulièrement dangereuse. Heureusement, aucun dégât important n'a été constaté.

La floraison, qui a eu lieu entre fin mai et début juin, etensemble de fruits, dans la première semaine de juin, se sont caractérisés par des conditions climatiques peu favorables (températures basses) avec l'apparition de quelques phénomènes de coulée.

Les pluies très limitées en juin et quasi absentes jusqu'à fin juillet ont entraîné l'apparition de phénomènes de stress hydrique dans les sols les plus meubles. Pour interrompre ce scénario, les de fortes pluies ont commencé le 25 juillet et a entraîné un orage de grêle très important dans la soirée avec des dégâts seulement localement très intenses. Heureusement, ces événements se sont produits à un stade précoce invaiature, lorsque la sensibilité à la pourriture du régime est encore limitée. L'endommagement de la paroi végétale a provoqué un ralentissement du développement végétatif et donc un démarrage plus tardif de la récolte.

La tendance météo des dernières semaines est stable et ensoleillée : une panacée pour les raisins qui ont su maintenir un excellent niveau phytosanitaire. On estime une charge de production potentielle à moins de 100 quintaux par hectare de nature à ne pas permettre la demande d'activation de la réserve de récolte pour 2021. En conclusion, d'un point de vue quantitatif la récolte 2021 sera moins riche que la précédente, en raison des événements naturels qui ont caractérisé cette saison, mais la qualité des raisins n'a pas été compromise et promet d'excellents résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.