Manger à Dubaï : les guides Bittersweet
Manger à Dubaï : les guides Bittersweet

Ces derniers mois, les premiers lauréats MOANc'est-à-dire les 50 meilleurs restaurants du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord avec les paramètres régionaux 3 Fils et 16 restaurants sur les 50 de la liste. Il y a quelques jours l'arrivée de la première édition du guide Gault & Millau EAU, qui comprend tous les Emirats. Maintenant la première édition du guide michelin qui lui est dédiée avec 69 places dont 9 une étoile, 2 deux étoiles et 14 restaurants Bavoir Gourmand. Dubail'année de l'Expo, un centre monde de la gastronomie (et du tourisme), où travaillent de nombreux chefs locaux et internationaux et où les investissements ne s'arrêtent pas. L'industrie a tenu bon, malgré les difficultés et les restrictions du Covid ces deux dernières années, et se relance effectivement, grâce à ces importants coups de projecteur. Nous vous disons où manger et boire lors d'un voyage dans la ville émiratie.

De nombreuses marques italiennes internationales et étoilées

Il s'agit de Dubai et tu découvres le monde. 200 nationalités habitent la ville et chacune exprime un espace gastronomique où se retrouver, qu'il s'agisse d'un restaurant gastronomique ou d'un simple kiosque. Dans guide michelin vient d'être présenté, ainsi que dans Gault & Millau, cette richesse ne pouvait manquer. Nella Rossa se traduit par une sélection qui s'harmonise bien 21 traditions culinaires. International ce sont tout d'abord les 2 deux étoiles, l'Italien Restaurant - Niko Romito à l'intérieur de l'hôtel Bulgari, dirigé par Giacomo Amicucci et les Français Séjour de Yannick Alléno au One & Only The Palm. Parmi les autres vedettes, il y a encore des Italiens: Je reviens tout de suite par Massimo BotturaChef Bernardo Paladini, et Restaurant Armani à l'intérieur de l'hôtel, dans le gratte-ciel le plus célèbre de la destination, le Burj Khalifa.

L'Inde étoilée par Trèsind Studio

Parmi les nouvelles stars se distingue la Trèsind Studio dirigé par le chef indien Himanshu Saini, originaire de New Delhi. Et si vous vous demandez pourquoi aller chez un Indien à Dubaï, regardez autour de vous. Parmi les communautés les plus présentes, il y a certainement celle de l'Inde. Juste derrière le Grand Marché surplombant la Ruisseau de Dubaï, le cœur historique de la ville, suivez les ruelles autour du temple hindou, suspendu au-dessus de vos têtes et accessible par un système d'escaliers jusqu'au premier étage. Vous vous retrouverez plongé dans des colliers de jasmin parfumé et des triomphes d'œillets orange comme dans une rue du vieux Delhi. Saini exprime une esthétique sophistiquée dans ses plats, des recettes complexes présentées naturellement dans la dégustation de 17 plats. Des saveurs qui éveillent le palais mais surtout la Chakra un peu épicé. Les règles de la gastronomie sont subvertis pour les 6 premiers plats tous à déguster avec les mains. La Curry de boulettes de poulet tandoori c'est le plat qui vaut le déplacement. Saini pêche dans l'alimentation de rue, mélange des suggestions et crée avec précision des couches et des niveaux de saveurs qui étourdissent, réjouissent et provoquent dans un swing de combinaisons piquantes qui ne sont pas toujours immédiates pour notre palais. Les épices et les herbes sont très fraîches et proviennent en partie du jardin suspendu du chef, créé en collaboration avec Ma ferme Dubaï, le projet d'agriculture durable le plus intéressant actuellement à Dubaï (vous pouvez visiter la ferme à 40 minutes du centre). Pour accompagner la dégustation, un jumelage sophistiqués alcoolisés et non alcoolisés, le tout joué sur les fermentés et les infusions, grâce au travail de conseil du Bar Manager italien Dom Carella du Cargo de Milan. Le chef Saini a également le plus décontracté Trèsindoù l'immersion dans la cuisine indienne est plus réconfortante et traditionnelle, sans négliger la qualité.

Cuisine moyen-orientale et émiratie

UN Dubai la cuisine internationale signifie aussi grand Cuisine du Moyen-Orientdal Liban au Palestinetout'IrakMême leL'Iran. Cela est dû à la présence de différentes communautés de expatrié qui vivent et travaillent dans la ville émiratie. Bien sûr, vous pouvez également essayer le cuisine localeoù la cuisson lente des ragoûts de viande, d'agneau ou de poisson comme dans salonont toujours été accompagnés de riz basmati épicé, dans une version locale rappelant les plats byriani Les Indiens, témoignant de l'influence profonde que le sous-continent indien, mais aussi le monde perse dans l'utilisation du safran en cuisine, a eu au fil des siècles sur cette tranche de terre dominant le golfe Persique et carrefour du commerce et des épices. Là guide michelin s'est inséré entre le Bavoir Gourmand Al-Khaymami-restaurant et mi-musée, proposant une sélection de plats traditionnels émiratis, dans le quartier historique de Al-Fahidi (pour une expérience plus touristique mais pleine d'informations, réservez l'une des activités disponibles sur Centre Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum pour la compréhension culturelle). Revenant aux Libanais, toujours parmi les Bavoir Gourmand la Rossa a sélectionné Ibn Albarspécialisé dans le poisson, et en bord de mer, dans le complexe de Palm Jumeirah ; Appât Maryam, cuisine familiale d'inspiration levantine ; Et Ninive, avec l'ambiance d'une tente bédouine. Parmi les autres Bib Gourmands, citons le Persan Shabestan e Orphelins Frèresdirigé par trois frères syriens : attendez-vous à une cuisine du Moyen-Orient avec plusieurs rebondissements mondiaux.

l'alimentation de rue

Si tout ce discours sur le Moyen-Orient vous donne envie de Hoummous, falafel, mutabalréservez un tournée de cuisine de rue con Aventures à la poêle. Depuis 2013, cette entreprise entièrement féminine propose des visites gastronomiques thématiques avec des guides locaux super expérimentés qui en 4 heures vous raconteront tous les secrets culinaires de Dubaï et vous les feront goûter. Vous découvrirez ainsi que le meilleur falafel de Dubaï viennent de Falafels Sultan. Tous, absolument tout le monde, les noms des dieux vont enfin vous être révélés mille douceurs de la tradition arabe et ottomaneet vous aurez un goût délicieux ça meurt, le célèbre gâteau de pâte filo, à l'intérieur duquel se trouve du fromage frais, trempé dans du sirop de sucre. Ou vous trouverez qu'à Dubaï, à partir de Miran Erbilvous pourrez déguster un excellent Masgouf, le célèbre plat national irakien. Il s'agit d'une carpe marinée et épicée, puis grillés par le feu ouvert. Il n'y a pas de famille en Irak et dans les communautés du monde entier qui n'ait pas un lien particulier avec ce plat si identitaire.

3 Fils et l'Asie dans votre assiette

Dubaï compte également de nombreux restaurants d'inspiration asiatique. Et la première édition du michelin il reflète cette présence même. L'influence japonaise est la plus forte. Parmi les étoilés de la cuisine japonaise il y a Hoseki au quatrième étage de l'hôtel Bulgari. Pour un choix plus pop 3 Filssurplombant le port de plaisance de Jumeirah1er au classement régional des 50 meilleurs restaurants c'est le bon endroit pour une soirée entre amis. Populaire auprès des expatriéc'est un Restaurant de cuisine fusion asiatiquemajoritairement japonais, ouvert en 2016 par deux entrepreneurs émiratis avec le chef singapourien en cuisine Akmal Anuar | qui a ensuite passé le relais à Freddy Kazadi. Il dispose également d'un bar à desserts, Brixjuste à côté, réalisé par le chef pâtissier espagnole Carmen Rueda Hernández. Soucoupes à partager e les gens regardent se sentir local le temps d'une soirée.

Chai, Gawa et cocktails

Et si vous avez un peu soif, à Dubaï, vous devez essayer le Karak Chaïen fait un Masala Chaï plus épicé, très apprécié dans ces parages, parfumé et agréable. Si vous êtes amateur de café, le traditionnel action servi dans le du, la cafetière arabe classique, dans de petites tasses, accompagnée de dattes fraîches, est un rituel cher aux Emiratis depuis des siècles, et a son étiquette bien spécifique à raconter. En plus des pâtisseries traditionnelles, allez déguster le chocolat de Chocolaterie Mirzam. Une success story qui en quelques années a conquis tout l'Emirat. Sa philosophie du haricot au bar, suit et contrôle l'ensemble du processus grâce à un réseau de fournisseurs et une approche éthique et durable des plantations. Et puis les forfaits sont conçus par des artistes locaux et sont un cadeau à rapporter à la maison. Vous pouvez faire des visites du petit usine dans le quartier de Al-Quoz, ou profitez de l'ambiance du café adjacent. Certains desserts sont préparés à partir de chef pâtissier Sahar Al Awadhinommé Meilleur Chef Pâtissier ai Les 50 meilleurs restaurants du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord. Sa version contemporaine du dolcetto traditionnel Loqaimat, réalisé comme une pâte à choux et agrémenté d'une crème molle et d'un sirop de datte, il est à dévorer avec goût (et aussi à acheter pour plus tard). La scène des cafés-bistros est assez vaste. Nous recommandons le Café Mazmi et plusavec une belle dehors surplombant la crique de Dubaï, jus de fruits et jus de fruits fraîchement pressés, belles salades méditerranéennes. Vous vous sentirez comme chez vous et pas tellement à dire : c'est en effet géré Ilariaitalienne, depuis 20 ans à Dubaï, mariée à mohamed, Emirati. Ils ont aussi un petit be & be au-dessus du café. Enfin, pour le soir, même à l'apéritif, l'endroit pour boire un excellent cocktail c'est le restaurant français LPM dans le quartier financier. Vous trouverez ceux qui comptent et l'un des rares au comptoir concept menu traçable à Dubaï, emprunté à LPM à Londres. L'idée est de rendre hommage au grand réalisateur et artiste Jean Cocteau avec 12 boissons sophistiquées et bien exécutées, une pour chaque étape de la vie de l'artiste. Il y a aller et retour.