window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-10249691-23'); class="post-template-default single single-post postid-4296 single-format-standard custom-background wp-custom-logo">

Penis Fish (Gaebul): la délicatesse en forme génitale de la Corée du Sud

La créature marine phallique du poisson pénis est généralement consommée crue par les Sud-Coréens et servie avec une sauce savoureuse à base d’huile de sésame, de sel ou d’une trempette plus épicée.

Gaebul est le mot coréen pour un poisson assez étrange mangé en Corée du Sud qui se traduit par «  poisson pénis  ». Et bien que cela puisse ressembler à un génital masculin quelque peu peu appétissant, c’est en fait un mets raffiné populaire dans tout le pays.

Le vrai nom scientifique du poisson est Urechis unicinctus et son autre nom pas si scientifique est le gros ver aubergiste! Essayez de ne pas bouger pendant que vous mangez cette créature inhabituelle qui se tortille.

Origine du poisson pénis

Gaebul ou «poisson pénis» est une collation traditionnelle et populaire en Corée du Sud. Voir Gaebul pour la première fois est très inhabituel et intriguant en raison de son apparence.

En raison de son aspect rosé à brun, il ressemblait énormément à la partie privée masculine. D’où le nom de «poisson pénis».

Une blague a également été pensé que gaebul ressemble aux organes génitaux d’un chien, de sorte que le ver a été nommé d’après ces mots coréens. En raison de sa forme phallique, il est également connu pour être un aphrodisiaque.

Le poisson pénis n’est pas en fait un poisson mais une espèce particulière de ver de cuillère marine. Le nom scientifique est Urechis Unicinctus, également connu sous le nom de gros ver aubergiste qui se trouve principalement dans les pays d’Asie de l’Est, comme le Japon, la Corée du Sud et la Chine.

Avant que quiconque puisse le dévorer, il a également vécu une vie qui aide les autres animaux à manger. Il crée généralement un tunnel en forme de U pour les petits crabes et les poissons.

En plus de leur donner de quoi vivre, le gros ver d’aubergiste leur donne également ses restes. A quel point est-ce adorable?

Le poisson pénis en Corée du Sud est principalement pêché sur les côtes ouest et sud-ouest du pays. En effet, les vasières de ces zones sont plus nombreuses que celles de la mer de l’Est.

Ces gros vers d’aubergistes mesurent de 10 à 30 centimètres de long et sont très fastidieux à récolter. Il est vendu toute l’année, mais la plupart des récoltes se font pendant les mois froids d’octobre à février.

Comment faire cuire le poisson pénis

En règle générale, le poisson pénis est servi en tranches et mangé cru. Il est également accompagné d’une portion de leur sauce salée, qui comprend généralement de l’huile de sésame et du sel ou une sauce plus épicée à base de vinaigre et de gochujang.

Le processus de préparation peut être aussi fastidieux que sa récolte. Pour le préparer, vous auriez besoin de retirer ses intestins.

Peu de gens l’aiment car il jaillit de sang écarlate. Après avoir retiré les intestins, ils doivent être hachés puis servir.

Gaebul est très célèbre dans de nombreux restaurants et même aux coins de rue en Corée du Sud. Si vous ne voulez pas vous soucier de le préparer, essayez-le au marché de gros de la pêche de Noryanjin à Séoul pendant qu’ils préparent du poisson pénis frais.

Fondamentalement, les marchés aux poissons coréens le vendent et vous pouvez leur demander de le préparer pour vous. Si vous voulez essayer un poisson pénis moins tortueux, d’autres restaurants le prépareront en le grillant sur une brochette.

Quel est le goût du poisson pénis?

Gaebul lui-même n’a pas un goût très distinct, à l’exception de son soupçon de douceur. Cependant, il est toujours préparé avec une portion de sa sauce salée, à base d’huile de sésame et de sel ou de pâte de piment coréen au vinaigre.

On dit que le gaebul est plus savoureux lorsqu’il est rincé à l’eau salée car il lui donne un goût plus sucré et de fruits de mer. Contrairement aux restaurants où ils le rincent généralement à l’eau du robinet, ce qui rend le gaebul moins sucré.

Donc, si vous êtes prêt à relever le défi, essayez de manger cette délicatesse bizarre de Corée du Sud! Voici un extrait d’une personne qui le goûte pour la première fois!

Partager sur les réseaux sociaux:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *