window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-10249691-23'); class="post-template-default single single-post postid-7073 single-format-standard custom-background wp-custom-logo">

Recette de poisson fugu empoisonné japonais

Fugu est une délicatesse de poisson-globe mangé au Japon qui, s’il est mal préparé, peut être mortel à manger. C’est parce qu’il y a des parties toxiques du poison tétrodotoxine dans les organes du poisson qui doivent être préparés correctement afin d’éviter qu’il ne contamine la viande.

Il y a toujours ceux qui ne résistent pas à la tentation d’essayer le fugu et qui, malgré leur manque d’expérience, préparent eux-mêmes leur fugu. Alors que le fugu est certainement l’un des les délices les plus insolites du monde, il est conseillé de ne pas l’ajouter à votre bucket list, sauf si vous êtes certain qu’il est préparé en toute sécurité.

Les plus audacieux trouveront un attrait particulier à manger du foie de toutes choses, car il est si merveilleusement gras et lisse et est donc particulièrement savoureux. Cependant, c’est la partie pleine de poison et les Japonais acceptent consciemment les intoxications alimentaires en les mangeant.

Dans la province d’Ishikaga, les ovaires sont également séchés et insérés. On dit que cela est censé diluer le poison et ensuite rendre l’organe comestible comme une délicatesse particulièrement délicieuse.

Que se passe-t-il si vous mangez le poison de fugu ?

Le poison affecte les nerfs. Au début, il y a une sensation d’engourdissement sur la langue et les mains jusqu’à ce que tout le corps devienne engourdi et paralysé. Cela peut conduire à un arrêt cardiaque.

Il n’y a pas d’antidote pour le poison et depuis l’an 2000, 23 personnes sont mortes en mangeant du fugu selon des sources gouvernementales.

Avant de commencer la recette, il est très important de noter que ce plat ne doit être préparé que par des chefs hautement spécialisés et agréés au Japon, et en tant que tel, il n’est pas recommandé de le préparer à la maison. Veuillez procéder avec précaution ci-dessous et traiter cette recette uniquement à des fins de curiosité si vous n’êtes pas un expert agréé.

Origine et importance culturelle

Il fut un temps où il était interdit de manger du fugu au Japon. Lorsque le shogun Hideyoshi Toyotomi a rassemblé des soldats pour attaquer la Corée au 17ème siècle, beaucoup de ses hommes seraient morts. Pas à cause des mains ennemies, mais parce qu’ils ont mangé du fugu à Shimonoseki.

Là-dessus, le shogun interdit la consommation de poisson fugu. Hirobumi Ito, qui devint le premier Premier ministre du Japon en 1885 et était originaire de Shimonoseki, permit à ses compatriotes de savourer à nouveau la délicatesse.

« Fugu wa kuitashi, inochi wa oshishi », qui se traduit par « Je veux manger du fugu, mais je suis attaché à ma vie », est un dicton traditionnel japonais. Afin de rester en vie, la découpe du poisson est cruciale. Les ovaires et le foie sont particulièrement dangereux, car ils contiennent le poison tétrodotoxine, ou TTX en abrégé. Mais il existe des différences entre les plus de 20 espèces de fugu comestibles.

Temps de préparation:
5 minutes

Temps de cuisson:
15 minutes

Temps total:
20 minutes

Instructions

  1. Peler soigneusement la peau du poisson en formant une entaille autour de la bouche. Ce poisson n’a pas d’écailles.
  2. À l’aide de sel, lavez soigneusement et délicatement le poisson et retirez les yeux pendant le processus.
  3. Egouttez le poisson à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Il est extrêmement important d’être extrêmement prudent autour du foie et de la région des ovaires. Une légère coupure fera s’échapper le poison du poisson.
  4. Sur une planche propre, découper le long de l’os et former des tranches rectangulaires.
  5. Pour préparer le ragoût, coupez la tête en morceaux et faites bouillir.

Information nutritionnelle:

Rendement:

1

Quantité par portion:

Calories : 65Graisse totale: 0.25gLes glucides: 0,16gProtéine: 16g

Partager sur les réseaux sociaux :